Affichages : 1355
Imprimer


Trois-Rivières, le 21 mars 2016

 

Un retour aux sources pour Kim Brulé!

C’est avec fierté que Kim Brulé portera les couleurs de son club de cœur durant l’été 2016. L’ancienne joueuse des Carabins effectuera son retour avec le Club de soccer de Trois-Rivières sous la tutelle de Durnick Jean. Définitivement un plus pour l’entraîneur qui pourra compter sur l’expérience et le leadership que Kim va amener à cette équipe.

Nous avons posé plusieurs questions à Kim pour savoir ses impressions pour la saison à venir.

 

Kim, quels effets cela te fait de revenir jouer à Trois-Rivières et comment vois-tu ton retour au jeu dans le AAA sous les couleurs trifluviennes ?

Je vois cela comme un retour aux sources. Ca va me donner la chance de pouvoir jouer avec d’anciennes coéquipières et amies ainsi que devant des parents et des partisans d’ici. De plus, c’est une fierté pour moi de pouvoir représenter ma ville dans une équipe de niveau élite. J’espère que l’expérience que j’ai acquise au niveau universitaire pourra aider l’équipe à performer et ainsi pouvoir donner un momentum au soccer élite féminin à Trois-Rivières.

 

Quel est ta position de prédilection sur le terrain? Ou te sens tu la plus efficace pour l'équipe?

 Lors de mon parcours universitaire, j’ai principalement joué demi-gauche et attaquante. Toutefois, excluant les Carabins, depuis que je suis toute jeune, ma position a toujours été demi-centre. De plus, selon mon expérience avec l’équipe à la fin de l’année passé, je crois que je pourrais apporter davantage à la formation en jouant à cette position. C’est à cet endroit que je me sens le plus à l’aise et ou je suis le plus habituée. Je crois que mes qualités en tant que joueuse apporteront davantage à l’équipe en étant à cette position.

 

4) Kim, tu as vécu l’expérience du niveau universitaire avec les Carabins de l’Université de Montréal, peux-tu nous faire un résumé de ces 4 années qui ont fait de toi la joueuse que tu es maintenant?

 Lors de mon année recrue, nous étions seulement quatre première année dans une équipe déjà à maturité. Malgré tout, j’ai eu la chance d’avoir ma place au seins de la formation dès le premier match. Le fait de côtoyer des vétérantes m’a apporté la confiance nécessaire pour pouvoir rehausser mon jeu et ainsi me tailler une place dans le 11 partant pour le restant de mes années universitaires. Cette année, nous avions remporté le championnat provincial mais nous n’avions pas réussi à accéder à la ronde des médailles au championnat Canadien à l’Ile du Prince Édouard. Par contre, cet échec nous a apporté l’expérience nécessaire qui nous a permis encore une fois de gagner le championnat provincial mais aussi d’atteindre le 2eme rang au classement national l’année suivante devant nos partisans à Montréal. Une défaite en finale assez crève cœur en perdant en tir de pénalité après une supplémentaire de 30 minutes.

Ma troisième année fut écourtée par une blessure au genou en pré-saison qui m’a empêchée de jouer pour le restant de l’année. La réhabilitation pour une opération au ligament croisé antérieur est assez longue. J’ai toutefois pu faire une retour progressif pour retrouver mon ancien niveau de jeu au milieu de ma quatrième année. La finale du championnat provinciale fut un match assez serré mais nous l’avions emporté in extremis pour accéder encore une fois au championnat Canadien. Cette année, nous avions atteint à nouveau le deuxième rang au classement national à Toronto.

À ma dernière année, l’équipe a souffert de beaucoup de blessure. Malgré le nombre important de blessé, nous nous sommes rendu au championnat Canadien à Québec. Par contre, notre manque d’expérience sur le terrain causé par les blessures de plusieurs vétérantes nous ont couté plusieurs victoires importantes et nous n’avons pas pu atteindre l’objectif fixé de la ronde des médailles. Je garde tout de même mes championnats provinciaux et nationaux en mémoire, ce sont sans aucun doute mes meilleurs souvenirs en tant que joueuse de soccer.

 

5) Comment vois-tu l'équipe performer cet été? Quelles seront vos points forts?

 

Je ne connais pas encore chacune des joueuses de l’équipe. Par contre, je crois que nous sommes une équipe assez jeune avec  beaucoup de caractère. La plupart des filles viennent soit du niveau collégial, soit du niveau universitaire. Je crois donc que si chacune arrive avec son baggage d’expérience nous pourrons compétitionner  avec les meilleures au Québec. Je crois aussi qu’un de nos points forts sera notre gardienne de but qui est une gardienne de haut calibre. Mais aussi, avec une équipe composée de jeunes joueuses, il y aura sans aucun doute de la rapidité et beaucoup d’intensité. En jumelant cela avec  la vision de jeu et la robustesse des plus vieilles, je crois que nous pourrons menacer les meilleures équipes du circuit.

 

Nous vous rappelons que le premier match de l’équipe AAA aura lieu le 17 avril alors que l’équipe de Durnick Jean rendra visite à l’équipe de St Lambert.

 


Mis à jour le lundi 21 mars 2016 17:38