Affichages : 1284
Imprimer

À l’aube de la saison, nous avons rencontré l’attaquante du Club de Soccer de Trois-Rivières, Audrey-Ann Garceau. L’ancienne lauréate du prix d’excellence athlète-étudiante de la formation de soccer féminine des Patriotes (2011) a décidé de rechausser les crampons après deux années d’absence. Elle se confie sur son retour au jeu, sa position sur le terrain et les objectifs pour la saison estivale.  Une entrevue franche et sans détour !

Audrey- Ann, après une pause de plusieurs (deux) années de soccer, quelle est ta motivation pour cet été?

 

La confiance d’un athlète passe par le plaisir qu’il a de faire son sport. C’est donc primordial pour moi de jouer dans une ambiance agréable afin de développer des aspects de mon jeu autant individuels que collectifs. Une de mes motivations est de me dépasser physiquement, j’ai eu quelques blessures à mon actif et je veux faire en sorte que ce soit du passé et me concentrer sur ce que je suis capable de faire et d’apporter au reste du groupe.

 

Pourquoi as-tu décidé de mettre ta carrière en pause?
 

Depuis toute petite j’ai passé la majeure partie de mon temps à m’entrainer et à jouer au soccer, je n’ai jamais vraiment eu de repos. Les saisons s’enchainaient les unes après les autres. J’ai évolué 5 ans au niveau universitaire, ce qui impliquait beaucoup d’entrainements collectifs et individuels, mis à part mes participations durant les saisons estivales aux différentes équipes AAA (Sélect de Trois-Rivières, Dragons de Drummondville, Rebelles de l’Est). Années après années, c’était compétition par-dessus compétition et je ne voyais plus l’aspect plaisir. J’ai donc arrêté 2 étés pour me concentrer à mon autre sport favori le Dek Hockey. J’y ai retrouvé le plaisir de bouger sans penser à l’aspect compétition. Et puis, cette année, j’ai ressentie le besoin de rejouer au ballon, à retrouver ce qui me plaisait tant dans ce sport.

 

On a connu Audrey-Ann défenseure centrale et demi- centre avec les Patriotes mais attaquante non, un nouveau poste pour toi?

 

J’ai toujours évolué en tant qu’attaquante (secondaire et diablos). J’ai même été recrutée pour l’équipe universitaire en tant qu’attaquante en pointe. Toutefois, au début de ma première saison universitaire, il faut croire que mon entraineur Marie-Ève Nault à vu en moi un côté que j’ignorais. Lors d’un match à l’Université de Montréal elle m’a demandé d’aller sur le jeu en tant que défenseure centrale. À cet instant, je perdais tous mes repères… Je n’avais jamais évolué à cette position, j’ignorais le placement, comment diriger les joueuses et pourtant je n’ai plus jamais quitté le terrain. Je suis très heureuse de la confiance que mes entraineurs me portent présentement en me redonnant la chance de rejouer à ma position fétiche. Cependant, je sais que mon côté défensif n’est pas caché très loin et que si l’équipe a besoin de moi à ce niveau, je les aiderais volontiers.

 

Comment vois-tu votre saison cet été? Quels sont les objectifs collectifs? Quels sont tes objectifs personnels?

 

Je suis heureuse de retrouver d’anciennes joueuses avec qui j’ai évolué dans les années précédentes et d’apprendre à connaître les plus jeunes qui se sont joints à cette organisation. Je suis persuadée que chacune apportera quelque chose d’unique pour renforcer cette équipe. Personnellement, je suis une joueuse assez physique, qui aime aller aux duels aériens et qui n’a pas peur de s’imposer, ainsi j’espère pouvoir démontrer mes talents offensifs. Collectivement, nous sommes une équipe rapide, qui montre beaucoup d’intensité et qui saura s’imposer dans la ligue cette saison.

 

Audrey-Ann et ses coéquipières défendront les couleurs trifluviennes lors de leur premier match ce dimanche 17 avril à St-Lambert.

Mis à jour le vendredi 15 avril 2016 15:33